Retour à l'accueil de Culture'conso Lire l'article suivant

Éducation nationale : nouvelles calculatrices obligatoires

Nouvelles calculatrices pour le bac

Vous vous apprêtez à passer le bac et vous ne savez pas si le « mode examen » de votre calculatrice est obligatoire ? Pas de stress, vous avez encore jusqu’à 2018 pour vous y soucier. En effet, une nouvelle circulaire de l’éducation nationale impose désormais des modèles avec un « mode examen » pour tous les jeunes qui passeront le Bac en 2018. Vous êtes un peu perdu ? Suivez nos conseils !

Éducation nationale : la nouvelle circulaire

Le 17 mars 2015, une réforme de l’éducation nationale est passée un peu inaperçue. Pourtant, pour les lycéens et les parents d’élèves, les conséquences demeurent non négligeables. La réforme en question modifie la réglementation de l’usage des calculatrices programmables lors de l’examen du baccalauréat. Les calculatrices autorisées à accompagner les futurs bacheliers dans les salles d’examen devront être désormais munies d’un « mode examen ». Lorsque ce mode est activé, l’appareil bloque l’accès, ou efface, la mémoire de la calculatrice et le signale par un voyant.

Éducation nationale : lutte contre les triches

Cette réforme a pour but de lutter contre la triche lors de l’examen du baccalauréat. En effet, comme beaucoup le savent, les calculatrices scientifiques permettent de rentrer un certain nombre de formules en mémoire. Or il s’avère que de nombreux lycéens se servent de cette fonction pour y stocker des informations sur leurs cours, des citations, ou des dates. Ce phénomène est difficile à éviter, puisqu’il faudrait vérifier les appareils de tous les futurs bacheliers au cas par cas. Pour éviter la tentation de tricher, le ministre de l’Éducation a préféré imposer ainsi des modèles qui ne peuvent le permettre.

Éducation nationale : Bac 2016

Vous passez le Bac en 2016 et vous avez une calculette qui ne dispose pas du fameux « mode examen » ? Pas de panique, le texte de l’éducation nationale n’est valable qu’à partir du baccalauréat 2018. Ce sont les jeunes qui sont en seconde qui sont visés aujourd’hui. Les parents devront donc faire attention à choisir un appareil adapté avec lequel l’élève pourra faire ses trois années de lycée. Néanmoins, suite à cette décision de l‘éducation nationale, de nombreuses familles ont réagi de manière négative. En effet, pour certains foyers, ce nouveau texte est synonyme de dépenses supplémentaires.

Éducation nationale : la fin de l’occasion des calculatrices

Alors que les calculatrices scientifiques classiques étaient encore autorisées, de nombreux futurs bacheliers récupéraient l’appareil de leur grand frère, ou de leur grande sœur. Ces produits étant particulièrement onéreux, de nombreux foyers limitaient ainsi les frais. Dans d’autres cas, certaines personnes se débrouillaient pour acheter ces fournitures scolaires d’occasion sur les sites comme Le bon coin. Aujourd’hui, les familles qui souhaitent s’équiper d’un modèle pourvu du « mode examen » devront nécessairement l’acheter neuf. Les calculatrices « mode examen » désormais obligatoire (à partir du Bac 2018) coûtent 89,99 euros à la Fnac. Au-delà du prix, attention à bien lire les indications en détail, car de nombreux appareils « classiques » sont encore en vente.

Retour à l'accueil de Culture'conso Lire l'article suivant
Commentaires sur l'article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*