Retour à l'accueil de Culture'conso Lire l'article suivant

Tai Chi Chuan : découvrir une pratique séculaire

Contactez le service client de la marque Decathlon
Tai-Chi-Chuan-pratique-seculaire

Etabli à partir d’un art martial, le tai chi chuan est une pratique alliant sport et détente. La période d’origine exacte de cette discipline n’est pas véritablement connue. Ce que l’on sait, c’est qu’elle est pratiquée en Chine depuis plusieurs siècles. Le tai chi comprend la reproduction de postures, des exercices de respiration et de concentration. Cette discipline exercerait des bienfaits aussi bien physiques que mentaux. Comment pratiquer cette discipline ? Quels sont les effets sur l’organisme ?

Tai chi et qi gong : quel rapport ?

Le tai chi et le qi gong forment la cinquième branche de la médecine traditionnelle chinoise. Ces deux disciplines appartiennent à la catégorie des exercices énergétiques. Le tai chi chuan est d’ailleurs souvent assimilé à son homologue, le qi gong. Les quatre autres branches sont constituées par :

  • l’acupuncture
  • les herbes médicinales chinoises
  • la diététique chinoise (le concept de diététique chinoise implique que tout ce que nous mangeons entraîne des réactions sur l’organisme. L’alimentation peut jouer un rôle dans le traitement des maladies)
  • le massage Tui Na

Les principes d’exécution du tai chi chuan

Les exercices de cette discipline s’effectuent souvent sans instruments. Il se peut, toutefois que les adeptes soient amenés à utiliser une épée, un bâton, un éventail… Le principe du chen tai chi est de s’appuyer sur une force souple : une force interne délivrée par les mouvements : une chorégraphie reprenant des gestes d’art martial. Les mouvements exercés sont fluides. Ils sont accompagnés par des exercices de respiration lente. A ce titre, le tai chi agit sur les capacités de concentration, celle-ci étant sollicitée, dans le cadre de l’exécution des mouvements.
L’énergie utilisée, le « coup » porté, est initiée par le pied. Elle est ensuite transmise vers le haut du corps (via les hanches) et remonte vers les bras. Le coup est ensuite porté par les mains, vers l’extérieur. C’est le circuit de l’énergie corporelle engagée (le Qi), au cours des exercices de tai chi chuan. Toutefois, des coups peuvent être portés avec les coudes, les pieds ou les genoux. Les postures ne sont pas figées. La libération et circulation du Qi est importante en médecine chinoise, car c’est lorsque ce dernier est bloqué, que les maladies apparaissent.

Les bienfaits de la discipline sur le corps

Les Chinois pratiquent leurs exercices, à partir de l’aube ; c’est-à-dire, très tôt, le matin. Ils pratiquent deux à trois séances par semaine. Les bienfaits exercés sont :

  • une diminution significative du stress
  • amélioration de la concentration et de la mémoire
  • relaxation et détente ressenties
  • régulation de la respiration
  • relâchement musculaire
  • amélioration de la souplesse corporelle
  • amélioration du sommeil

Le tai chi chuan exercerait également des effets bénéfiques sur le plan cardio-vasculaire et réduirait les symptômes de certaines maladies telles que le diabète, l’hypertension ou la maladie de Parkinson.
La discipline s’est bien exportée en Occident. Renseignez-vous auprès des associations sportives de votre commune, afin de savoir si des cours sont dispensés près de chez vous. Une tenue souple est nécessaire pour pratiquer. Il sera aisé de trouver une tenue adapté chez à Decathlon ou dans un autre magasin spécialisé. Sachez que cette gymnastique martiale peut être pratiquée par des jeunes gens ou des personnes âgées. Une séance d’exercices dure entre vingt et trente minutes.

Retour à l'accueil de Culture'conso Lire l'article suivant
Commentaires sur l'article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Le mag : nos derniers articles sur la catégorie