Retour à l'accueil de Culture'conso Lire l'article suivant

Tampon hygiénique : est-il dangereux pour la santé ?

Tampon hygienique

Une nouvelle inquiétante resurgit dans la presse ces derniers temps, il s’agit du problème lié à l’utilisation du tampon hygiénique au détriment de la santé de millions de femmes utilisant cette protection hygiénique qu’on peut toutes acheter dans la grande distribution comme à Auchan par exemple.

Etat des lieux de la situation inquiétante relative au tampon hygiénique

Le tampon hygiénique est au coeur des préoccupations ! En effet, ce mode de protection hygiénique du cycle menstruelle provoque ce qu’on appelle le syndrome du choc toxique. Le sang menstruel est bloqué au chaud avec le tampon, un environnement favorable pour la production de la bactérie et passera ensuite dans le sang. Un phénomène rare mais très dangereux pour la santé. Depuis quelques années, la maladie touche de plus en plus de femmes. On note, cinq cas de syndrome du choc toxique en 2004, puis une hausse soudaine en 2011 avec 19 cas et environ 22 cas en 2014.

Qu’est ce que le syndrome du choc toxique ?

Le syndrome du choc toxique est une maladie très peu fréquente mais qui est grave et risquée pour la santé. Cette maladie se manifeste à la suite d’une bactérie appelée staphylococcus aureus ou staphylocoque doré qui se propage et s’installe dans le vagin et le col de l’utérus. Les cas qui ont été recensés, sont toutes des femmes utilisant des tampons hygiéniques pendant leur cycle menstruel. Ainsi, le tampon hygiénique est l’élément qui favorise la production de cette bactérie.

Quels sont les symptômes ?

Les premiers signes d’une infection sont très similaires à la grippe, à savoir :

  • Une température élevée entre 39 et 40.5°
  • Une tension artérielle basse
  • Des rougeurs sur la peau ressemblant à des coups de soleil
  • Des vomissements
  • Une diarrhée
  • Les muqueuses enflammées
  • Des étourdissements
  • Des douleurs musculaires
  • Des maux de gorge

En cas de symptômes similaires, il est important de consulter au plus vite un médecin. En effet, la maladie peut s’aggraver très rapidement et évoluer vers un choc septique et peut éventuellement engendrer une amputation.

Protection hygiénique avec tampon : que faire ?

Les professionnels préconisent de pas utiliser uniquement des tampons hygiéniques pendant les menstruations. Il est préférable d’opter pour deux types de protection différentes pendant la période des règles, ainsi on choisit de mettre un tampon le matin, en le portant 3 à 4 heures maximum, ensuite on se protège avec une serviette hygiénique et vice versa.
En outre, la durée de protection avec un tampon hygiénique aura une incidence certaine sur la production de bactérie dans votre vagin, alors n’hésitez pas à le changer autant que vous le pouvez !

Les éléments en cours d’analyse

Actuellement, des recherches plus approfondies sont en cours à l’hôpital lyonnais. Pour le moment, certaines hypothèses ressortent tout de même afin d’expliquer le déclenchement du staphylocoque doré :

  • Les composantes de cette protection hygiénique sont-elles à l’origine de la maladie ?
  • L’utilisation régulière du tampon hygiénique favorise-t-elle l’apparition de la bactérie ?
  • L’alimentation a t-elle une incidence sur  le phénomène ?

 

Retour à l'accueil de Culture'conso Lire l'article suivant
Commentaires sur l'article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Le mag : nos derniers articles sur la catégorie